Back
Image Alt

Quelles sont les raisons du récent bond du prix du gaz et de l’électricité ?

Le gaz et l’électricité sont partout dans nos vies. Depuis quelques mois, le prix de ceux-ci a bondi puis connaît une augmentation sans précédent. Une inflation impactant les entreprises et les foyers dans plusieurs pays du monde. Cependant, ceci n’aurait eu lieu sans aucune raison. Voilà donc dans cet article, les raisons du récent bond du prix de ces énergies.

La reprise économique : une raison principale

En principe, c’est la reprise économique consécutive à la crise économique due au COVID-19 qui est réellement à l’origine de ce bond de prix. Il s’agit d’une reprise plus rapide que prévue. En effet, le prix du gaz et de l’électricité a été tiré à la hausse depuis la fin de 2021.

A découvrir également : Qu'est-ce qu'un krach immobilier ?

Concernant le gaz, sachez que les pays producteurs font face à une très grande demande, provenant de la majeure partie des pays du monde. La France par exemple, importe en fait une très grande partie de sa consommation de gaz. Ainsi, les foyers ainsi que les entreprises sont alors très dépendants de l’offre des pays qui produisent. Confrontés à cette très forte demande, ces derniers font en réalité grimper la note.

Quant aux prix de l’électricité, dont les cours sont liés à ceux du gaz en Europe, ils sont directement impactés. Tandis que des pays tels que la France a la possibilité de pouvoir couvrir ses dépenses énergétiques notamment à l’aide du nucléaire.

A lire en complément : Comment connaître le prix d'un terrain boisé ?

L’état du parc nucléaire en France

En France, entre les conditions météorologiques, la sécheresse a affecté les cours d’eau utilisés pour pouvoir refroidir les réacteurs. Pas seulement pour ça, mais également pour vieillir les infrastructures nécessitant des opérations de maintenance. Par conséquent, une très grande partie du parc nucléaire est donc mise à l’arrêt.

Ainsi, au 1er septembre, seuls 24 des 56 réacteurs nucléaires d’EDF étaient réellement opérationnels. Or la France étant habituellement autosuffisante et même exportatrice, est vraiment obligée de se fournir, elle également, sur le marché européen de l’électricité. Un marché qui contribue à la tension des prix.

Les tensions entre l’Europe et la Russie

Eh oui ! Si vous ne le saviez pas, jusqu’à la fin du mois d’octobre, la Russie refusait d’augmenter ses exportations de gaz vers l’Europe. Pour quel objectif donc ? Il s’agit du fait que l’Union européenne accepte de mettre en service le gazoduc Nordstream 2, faisant l’objet de vives oppositions au sein de celle-ci. Ce, pour des raisons géopolitiques ainsi que climatiques.

En Europe, il y a une part importante de l’électricité qui est produite à partir de gaz naturel. Ce qui entraîne par conséquent, un couplage des prix entre l’électricité et le gaz. Tandis que le prix du gaz a augmenté pendant que la Russie baisse drastiquement ses exportations de gaz vers l’Europe.

Autres raisons du récent bond du gaz et de l’électricité

Outre ces raisons citées ci-haut, il y a aussi d’autres qui ont conduit à l’augmentation de ces énergies. Il s’agit des :

  •       stocks de gaz trop bas en Europe à cause d’un hiver long anormalement ;
  •       incidents techniques (incidents dans les terminaux gaziers européens, blocages du canal du Suez).

Sachez que depuis 20 ans en France, Avril 2021 a été le mois le plus froid.