Back
Image Alt
prêt-relais Crédit Mutuel

Comment fonctionne un Prêt-relais Crédit Mutuel ?

Le prêt-relais du Crédit Mutuel est un service financier qui vous permet de recevoir de l’argent rapidement, sans avoir à attendre un accord. Cette option vous permet de remettre vos finances sur les rails lorsqu’elles sont perturbées par un événement inattendu. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur un prêt-relais Crédit Mutuel.

À quoi sert exactement un crédit-relais ?

Un prêt-relais est un crédit à court terme qui peut être utilisé pour combler l’écart entre deux prêts ou hypothèques. L’idée d’un tel emprunt est de fournir un financement temporaire et de vous aider à ne pas manquer de paiements sur vos prêts existants.

A lire aussi : L'achat d'une maison à Nantes : un investissement sûr pour l'avenir

Il est important de noter qu’un crédit-relais n’est pas un type de prêt hypothécaire en soi, mais qu’il doit toujours être utilisé en parallèle. Par ailleurs, les prêts-relais sont généralement accordés pour une période de moins de 12 mois.

Comment est fixé le montant du crédit-relais ?

Le montant du prêt-relais est déterminé par trois facteurs. En premier lieu, il y a la valeur de votre propriété. Si vous cherchez un prêt qui va vous permettre de construire une nouvelle maison, celle-ci servira de base pour calculer le montant à emprunter. Ensuite, le montant nécessaire à la réalisation de la transaction (du prêt) est le deuxième facteur pris en compte.

Lire également : Devenir propriétaire d'un appartement à vendre à Aix les bains : votre Guide

Ce montant peut inclure les droits de timbre et les frais juridiques, tels que les frais de transfert, liés à l’achat de votre nouvelle maison. Enfin, le dernier critère considéré est la valeur de votre propriété actuelle en France. Cela peut également contribuer à déterminer le montant que vous pouvez emprunter au Crédit Mutuel.

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt-relais ?

Comme toute structure, le Crédit Mutuel dispose de conditions pour faire des prêts-relais. Ces conditions sont les suivantes :

  • vous devez être client du Crédit Mutuel ;
  • vous devez avoir une bonne cote de crédit ;
  • vous devez disposer d’un bon revenu ;
  • vous avez besoin d’argent de manière urgente et/ou en petites quantités (de 50 à 100 000 euros) ;
  • vous êtes capable de rembourser le prêt.

Quelle est la durée d’un crédit-relais ?

prêt-relais Crédit Mutuel

La durée de votre prêt-relais dépendra de celle de votre transaction immobilière. Plus la vente ou l’achat sera long, plus vous devrez conserver votre logement actuel.

Par exemple, si vous achetez une maison et que vous devez la financer au cours de l’année 2018, vous pouvez opter pour un prêt-relais de 3 ans avec une échéance en 2020. Ainsi, vous pourrez utiliser ce produit financier jusqu’en 2021 sans avoir à le renouveler et à supporter de nouveaux frais (à condition que le bien ne soit pas vendu avant).

Combien coûte un crédit-relais ?

Un crédit-relais est un emprunt à court terme. Le taux d’intérêt de votre prêt-relais sera fixe dès le départ et vous le paierez jusqu’à ce que vous achetiez votre maison. Il deviendra alors l’équivalent variable de 3 % au-dessus du taux de base (actuellement 1,5 %) pour le reste de la période de remboursement.

En outre, les taux d’intérêt des prêts-relais sont généralement plus élevés que ceux des crédits traditionnels, des découverts ou des cartes de crédit. Toutefois, ils sont également beaucoup moins élevés que ceux des prêts personnels non garantis, dont les taux d’intérêt peuvent atteindre 29 %.

Quels sont les avantages du prêt-relais ?

Le prêt-relais du Crédit Mutuel vous offre de nombreux avantages dont vous pouvez bénéficier comme vous le désirez. Par exemple, vous pouvez emprunter jusqu’à 100 % de la valeur de votre propriété. Cela signifie que si vous avez un bien immobilier d’une valeur de 200 000 € et que vous avez besoin de réunir 50 000 €, c’est possible avec ce type de prêt.

De plus, le taux d’intérêt est fixe pendant toute la durée de votre prêt. Cela signifie que, contrairement aux prêts hypothécaires standards, un seul paiement mensuel couvre à la fois votre solde restant et tout nouvel emprunt contracté. Par conséquent, si vous remboursez une partie de votre prêt hypothécaire par anticipation, il n’y aura pas de frais supplémentaires ou de pénalités appliquées par les banques.

 

Comment obtenir le meilleur taux prêt relais ?

Le taux moyen du prêt relais est assez constant, mais peut présenter quelques variations au fil du temps. En effet, depuis l’année 2017, il est compris entre 1,4 et 1,7 %. Toutefois, en 2023, il a subi une hausse importante, comme celle du prêt immobilier, et il se situe maintenant entre 280 et 3,00 %. Ainsi, si vous cherchez le meilleur taux pret relais, sachez que cet indicateur varie en fonction de plusieurs paramètres notamment votre profil, la nature de votre prêt et le barème en vigueur au moment où vous faites votre demande. Avant de vous lancer, vous pouvez donc demander à votre conseiller bancaire ou à un courtier en ligne de faire pour vous une simulation de prêt relais, afin que vous sachiez à quoi vous attendre.

Quels sont les types de prêt relais ?

Il est important que vous sachiez qu’il existe deux types de prêt relais, parmi lesquels vous devez choisir celui qui correspond le mieux à vos attentes : 

  • Le prêt relais sec : qui présente un taux un peu élevé. Optez pour ce crédit si la vente de votre bien immobilier vous permet de couvrir totalement les frais d’achat du nouveau logement que vous souhaitez acquérir, ou dans le cas où vous disposez d’un capital suffisant pour effectuer cet achat. 
  • Le prêt relais associé ou adossé : vous pouvez avoir recours à ce crédit lorsque la vente de votre maison ne suffit pas à couvrir les frais d’acquisition d’un nouveau bien immobilier. Ce dernier est généralement accordé par un établissement bancaire, en plus d’un crédit classique. Ici, vous pouvez rembourser votre crédit en franchise totale, c’est à dire que vous remboursez seulement l’assurance crédit au cours de la phase de relais et lorsque cette dernière est parvenue à son terme, vous pouvez rembourser les intérêts de la vente de la maison, ainsi que le capital. 

Comment rembourser un prêt-relais ?

Une fois que vous avez choisi le type de prêt relais qui correspond le mieux à vos besoins, vous devez savoir comment rembourser votre crédit. Voici quelques informations utiles :

  • Remboursement anticipé : si vous vendez votre maison avant la date prévue et réalisez un bénéfice plus élevé que prévu, vous pouvez effectuer un remboursement anticipé partiel ou total. Des frais peuvent s’appliquer en fonction du montant et du type de prêt relais.
  • Paiement mensuel : pour les prêts adossés, les paiements mensuels ne commencent qu’après la vente de votre propriété actuelle. Vous pouvez aussi opter pour des paiements partiels pendant la phase d’amortissement afin de réduire le coût final du crédit.

Certains établissements bancaires proposent aussi une période supplémentaire pour rembourser le capital restant dû après la vente de votre bien immobilier. Cette solution offre une certaine flexibilité aux emprunteurs qui n’ont pas réussi à vendre leur ancien logement dans les délais impartis.

Il est capital de comprendre les risques liés au prêt relais et d’avoir une stratégie solide pour minimiser ces risques. N’hésitez pas à discuter avec un expert financier ou avec un conseiller Crédit Mutuel si vous avez besoin d’aide pour déterminer quelle option convient le mieux à vos besoins financiers personnels.

Quelles sont les conséquences si le bien n’est pas vendu à temps pour rembourser le prêt-relais ?

Pensez à bien considérer les risques associés à un prêt relais. Si vous ne parvenez pas à vendre votre bien immobilier dans les délais impartis, vous pourriez être confronté à des conséquences financières graves.

Si vous ne pouvez pas rembourser le prêt-relais à temps, la banque peut décider de saisir votre propriété actuelle et de la vendre aux enchères publiques. Dans ce cas-là, votre crédit sera soldé en fonction du prix final de vente et des frais liés au processus juridique.

Si le montant final provenant de la vente n’est pas suffisant pour rembourser intégralement le prêt relais ainsi que ses intérêts correspondants (environ 1 % par mois), l’emprunteur devra trouver d’autres sources de financement pour combler cette différence. Cela peut avoir des répercussions financières importantes sur l’emprunteur qui pourrait se retrouver avec une dette importante qu’il ne peut pas rembourser immédiatement.

Pour minimiser ces risques, pensez à bien planifier votre stratégie avant d’opter pour un prêt relais. Il est recommandé aux emprunteurs potentiels d’évaluer soigneusement leur situation financière et personnelle afin de déterminer s’ils disposent des moyens nécessaires pour assumer les coûts supplémentaires associés au crédit relais.

Il est recommandé de discuter avec un conseiller financier ou avec un représentant de votre institution bancaire avant de prendre une décision définitive. Cela permettra d’obtenir des conseils personnalisés en fonction de votre situation et vous donnera les outils nécessaires pour prendre une décision éclairée quant à la pertinence d’un prêt relais.