Back
Image Alt

Quel délai entre l’accord de prêt et l’offre de prêt ?

Aujourd’hui, de nombreuses personnes souscrivent à des prêts dans des organismes. Elles le font particulièrement pour monter des projets et les financer ou pour subvenir à des besoins spécifiques urgents. Malheureusement, recevoir une réponse significative prend du temps. Voici le délai entre l’accord de prêt et l’offre de prêt.

Présentation de l’accord de prêt

Encore appelé accord de principe, il s’agit d’un document par lequel l’établissement de crédit récapitule votre demande. Ensuite, il confirme qu’il accepte d’étudier la demande de financement. Cette étude englobe la faisabilité du projet, la solvabilité de l’emprunt et la capacité d’emprunt. En effet, l’accord de prêt n’est pas un contrat et n’a donc pas de valeur juridique. On recommande de fournir certaines pièces telles que le bulletin de paie, une déclaration de revenus.

Lire également : Les clés pour réussir votre projet d'accession à la propriété grâce aux dispositifs d'aide

Si vous recevez un refus pendant la simulation, cela signifie que la banque ne veut plus traiter votre demande. Cependant, il est possible de reprendre la démarche. Faites juste attention aux détails qui auraient pu engendrer une réponse négative. L’accord de prêt est vite reçu par l’emprunteur. Retenez qu’il représente le point de départ de votre quête de financement.

Concept de l’offre de prêt

Concrètement, une offre de prêt est une proposition ferme qui émane de l’organisme prêteur et représente un engagement formel. Cet organisme prêteur peut être une banque, un établissement de micro crédit ou une institution privée.

A voir aussi : Options de financement immobilier : prêt, crédit hypothécaire et alternatives

L’offre met donc en collaboration deux différentes parties, soit le prêteur et la personne destinée à obtenir le crédit. Si le document correspond à vos attentes, validez l’engagement en le signant.

Quand l’offre vient d’une banque, elle comporte obligatoirement des caractéristiques du crédit. Il s’agit du montant de l’emprunt, Taux Annuel Effectif Global, taux débiteur, modalités de remboursement. En plus, le contrat englobe les conditions contractuelles et les échéances. Elles sont valables pour 30 jours. Cependant, on vous donne un délai de rétractation de 14 jours qui débute à partir de la signature. Ce délai existe pour vous permettre de réfléchir et de prendre une décision en cas de plusieurs offres.

Délai entre l’accord de prêt et l’offre de prêt

On entend par délai d’accord de prêt et offre de prêt, le temps que met l’organisme prêteur pour vous donner une vraie réponse. En effet, l’élaboration de ce document concluant par l’établissement requiert du temps. C’est donc ce qui justifie une telle attente. En effet, il doit évaluer certains éléments et lorsqu’ils sont convaincants, il élabore immédiatement un contrat sur la base des éléments fournis.

Les délais de traitement ne sont pas pareils pour les établissements, mais il s’écoule environ 45 jours entre l’accord de principe et l’offre de prêt. Visiblement, selon la complexité du projet, la banque vous fait patienter. Il n’y a donc pas de délai fixe entre ces deux éléments. Suivez alors l’évolution de votre dossier en faisant appel à votre conseiller.

Conséquences du délai entre l’accord et l’offre de prêt sur l’emprunteur

Le délai entre l’accord de prêt et l’offre de prêt peut avoir des conséquences sur l’emprunteur. Effectivement, une attente trop longue peut engendrer le report ou même l’annulation du projet immobilier pour lequel le financement était envisagé. Cela étant, penser à bien ce qui s’écoule entre ces deux stades ne doit pas être négligé.

Il est vrai qu’à ce niveau, les établissements bancaires ont tendance à prendre leur temps. Toutefois, cet intervalle permet aussi à l’emprunteur de souffler un peu et de remettre ses idées en place. Dans certains cas, cette pause peut permettre à celui-ci d’optimiser son dossier, si besoin est.

D’un autre côté cependant, la frustration ressentie quand on attend depuis un certain temps sans nouvelles de sa banque est compréhensible. Lorsqu’on se trouve dans cette situation difficilement supportable, pensez à bien avoir une discussion franche avec son conseiller afin de trouver des solutions.

Conseils pour accélérer le processus entre l’accord et l’offre de prêt

Pour éviter de perdre du temps entre l’accord de prêt et l’offre, pensez à bien définir vos besoins financiers, afin que la banque puisse vous faire une proposition rapidement.

Assurez-vous d’avoir fourni tous les documents nécessaires à votre dossier. Cela inclut notamment des justificatifs de revenus et les pièces relatives au bien immobilier concerné.

Il peut aussi être intéressant pour l’emprunteur d’utiliser un courtier en crédit immobilier pour faciliter les échanges avec la banque. Ce professionnel connaît parfaitement les rouages du système bancaire et saura mettre toutes les chances de son côté en négociant auprès des différents organismes synergiquement engagés dans le processus.

Soyez réactif aux demandes qui peuvent vous être faites par votre conseiller financier ou par la personne chargée du traitement de votre dossier. Répondre rapidement aux sollicitations entraîne généralement une avancée plus rapide dans le traitement du dossier.

Autrement dit, si vous souhaitez obtenir rapidement votre offre de prêt après avoir obtenu un accord préalable auprès d’une institution financière, ces conseils devront guider vos actions à suivre. Cela contribuera grandement à accélérer tout le processus et vous permettra ainsi d’éviter toute forme de stress inutile lié au délai trop long entre ces deux étapes.