Back
Image Alt

Comment savoir si on fait un bon investissement immobilier ?

L’acquisition d’un bien immobilier est un projet de vie. Surtout en ce qui concerne l’investissement locatif, il est nécessaire de se renseigner au préalable afin de ne pas commettre d’erreurs et prendre de mauvaises décisions. Nombreux sont les outils qui permettent d’estimer la rentabilité de votre investissement immobilier. Quels sont ses outils?

Rendement locatif total

C’est le plus connu, mais c’est aussi l’un des plus faciles à calculer. Exprimé en pourcentage, c’est le rapport entre le loyer annuel et le prix d’achat. Ceci est généralement utilisé pour estimer la rentabilité potentielle pendant la phase de recherche de propriété.

A lire également : Trouver l'emplacement idéal pour un investissement immobilier : les clés du succès

Cash-flow

Les méthodes de flux de trésorerie consistent à déterminer les flux de trésorerie (entrées et sorties courantes sur une période de temps). Ça peut être le mois ou l’année du bail. Il s’agit d’un calcul très simple qui tient compte de tous les flux de trésorerie associés à l’investissement immobilier

En votre qualité d’investisseur, vous avez le loyer principalement comme source de revenu. Il peut également y avoir des crédits d’impôt et des réductions d’impôt.

A lire également : Quelles pistes analyser pour un premier investissement immobilier ?

En sortie, il y a tous les coûts associés à cette propriété. Il s’agit de l’ensemble des charges déductibles des revenus immobiliers et cotisations sociales sur les revenus locatifs nets. La différence entre les entrées (source de revenus) et les sorties, vous indiquera si votre trésorerie est positive. Le cas échéant, votre investissement générera très rapidement plus d’entrées que de sorties de trésorerie.

Une trésorerie négative vous permet de savoir combien vous devez investir personnellement chaque mois pour compenser le déficit. Prévoyez toujours une allocation de trésorerie, car des imprévus (travaux urgents, retards de paiement des loyers, absentéisme des locataires pendant des semaines ou des mois, etc.) se produiront toujours.

Taux de Rentabilité Interne

Le TRI est un indicateur couramment utilisé pour tous les types d‘investissements immobiliers. Avec ce calcul, vous pouvez trouver le rendement moyen que votre investissement générera au fil des ans, en tenant compte de tous les paramètres. Cela permet d’avoir un seul taux d’intérêt lissé alors que le revenu net fluctue annuellement.

C’est le même principe que pour les taux annuels hypothécaires (TAEG). Il s’agit de lisser les tenants et les aboutissants dans le temps pour déterminer si l’investissement est rentable.

Valeur Actuelle Nette

La VAN est un autre indicateur financier qui peut vous aider à prendre votre décision et à comparer différents placements. Cet indicateur n’est pas utilisé uniquement pour les investissements locatifs. Vous pouvez même l’utiliser pour économiser sur votre assurance vie. Supposons que vous placez 10 000 euros sur un compte d’épargne rémunéré pendant 3 ans au taux annuel de 1 %. La VAN sera de 10 303,01 euros sur votre compte d’épargne A.

Utiliser ces outils vous permettront de mesurer et de gérer la rentabilité de votre investissement. Choisissez ce qui vous convient le mieux.

Analyse de la demande locative dans la zone géographique

L’analyse de la demande locative est une étape essentielle pour réussir votre investissement immobilier. Vous devez donc vous renseigner sur la zone géographique où se trouve le bien que vous souhaitez acquérir. Pour cela, prenez en compte les caractéristiques socio-économiques du quartier ainsi que son attractivité auprès des locataires potentiels.

Pour évaluer l’attractivité d’un quartier, vous devez prendre en compte différents critères tels que la proximité des transports en commun, des commerces et services publics (médicaux, éducatifs…), mais aussi le niveau de sécurité et l’environnement général.

Une fois ces éléments identifiés, n’hésitez pas à consulter les statistiques relatives au marché locatif dans cette zone géographique : quels sont les types de biens qui se louent le mieux ? Quel est le niveau moyen des loyers pratiqués ? Ces informations vous permettront d’avoir une idée plus précise du potentiel locatif du bien visé.

Evaluation du potentiel de plus-value à long terme

Lorsqu’on parle d’investissement immobilier, la notion de plus-value à long terme est souvent évoquée. Effectivement, pour faire un bon investissement, vous devez vous projeter sur le long terme et envisager la possibilité d’une revente à terme.

Pour évaluer le potentiel de plus-value à long terme du bien visé, vous devez prendre en compte différents facteurs tels que l’état général du marché immobilier, la situation économique globale, mais aussi les projets de développement urbain dans la zone géographique concernée. Ces derniers peuvent avoir une influence importante sur l’évolution des prix immobiliers dans les années à venir.

Vous devez vous renseigner sur l’historique des prix immobiliers dans le quartier ou la ville concernés. Cette étude permettra notamment d’identifier les tendances en matière d’évolution des prix et donc d’avoir une idée plus précise du potentiel futur du bien visé.

N’hésitez pas à consulter un expert en évaluation immobilière. Ce professionnel sera capable de réaliser une analyse complète et détaillée du bien visé ainsi que sa valeur estimative actuelle. Il pourra aussi vous donner son avis quant au potentiel futur d’évolution des prix.