Back
Image Alt

Est-ce le bon moment d’investir en SCPI ?

L’immobilier est l’un des investissements qui présentent des avantages intéressants avec des risques de pertes pas très élevés. La SCPI est l’un des investissements immobiliers les plus faciles à gérer et offre d’excellents bénéfices. Toutefois, il est toujours préférable d’investissement au moment opportun. Dans cet article, nous vous indiquerons s’il est encore avantageux d’investir en SCPI.

Pourquoi investir en SCPI est intéressant ?

Il faut savoir que les SCPI vous permettent de démarrer un investissement immobilier avec un capital moindre. Vous n’avez donc pas besoin d’avoir un financement trop conséquent pour bénéficier du rendement qu’offre une SCPI. Il vous suffira de trouver une bonne société fiable et qui vous garantit des bénéfices et qui réduit vos risques de pertes, pour bénéficier d’une excellente rentabilité des investissements à court terme ou long terme. Aussi, vous devez noter que les SCPI permet de bénéficier d’une gestion modérée.

A lire aussi : Optimisez vos revenus locatifs grâce aux stratégies de défiscalisation immobilière

Il faut savoir qu’investir dans une SCPI vous permet dès le début de définir le pourcentage que vous percevrez sur votre investissement. Vous êtes de ce fait déjà prévenu pour décider de ce qu’il est préférable de faire. Parfois les bénéfices peuvent varier, mais restent quand même dans la marge fixée. Vous n’aurez en conséquence pas de souci à vous faire.

A lire également : Les erreurs courantes à éviter dans l'investissement immobilier pour défiscaliser

Quel est le bon moment pour investir en SCPI ?

Si vous bénéficiez d’une bonne stabilité économique et que vous cherchez à vous constituer un bon patrimoine, alors il sera judicieux d’investir en SCPI. En effet, il faut savoir que le marché de l’immobilier est assez changeant. Cependant, il est probable de prévoir l’évolution future du marché pour prendre les bonnes décisions en matière d’investissement. Mais vous devez noter que l’investissement en SCPI n’est pas géré par vous et que tout le côté gestion est pris en charge par la société. Vous n’aurez pas de souci à vous faire pour déterminer si c’est le bon moment ou non.

Par ailleurs, en fonction du type de SCPI que vous choisirez, il serait préférable de vérifier si les prévisions sont bonnes. Vous êtes donc sûr de choisir une forme d’investissement rentable qui pourra satisfaire vos besoins. Aussi, vous devez savoir que le besoin est sans cesse croissant. De ce fait, investir en SCPI pour une longue durée peut vous être bénéfique. Il faut tout de même définir vos objectifs et vos attentes avant de vous décider. Et aussi, vous devez savoir que certaines SCPI ne vous permettent pas de percevoir les bénéfices qui vous ont été promis. Pire, dans certains cas, vous pouvez perdre tout votre argent. Sachez alors que le risque est assez élevé et qu’il faudra faire attention.

Les avantages fiscaux de l’investissement en SCPI

Au-delà des nombreux avantages que l’investissement en SCPI offre aux investisseurs, il existe aussi des avantages fiscaux non négligeables. Effectivement, l’investissement en SCPI présente plusieurs atouts sur le plan fiscal.

Il faut savoir que la société de gestion de la SCPI est soumise à l’impôt sur les sociétés (IS), ce qui permet une réduction significative du taux effectif d’imposition pour les investisseurs. La distribution des revenus locatifs après déduction des frais et charges liés au fonctionnement de la société est imposée selon un barème progressif allant jusqu’à 45%, alors qu’un particulier serait imposé à hauteur de 30% voire plus avec toutes ses autres sources de revenus.

Certains types de SCPI, comme celles travaillant dans le domaine du logement social ou intermédiaire, bénéficient d’avantages fiscaux supplémentaires. Par exemple, vous pouvez profiter d’une réduction considérable d’impôts grâce à certains dispositifs tels que la loi Pinel ou encore Malraux. Ces mécanismes sont mis en place pour encourager l’investissement immobilier locatif tout en assurant un soutien aux secteurs concernés.

Lorsque vous vendez vos parts sociales dans une SCPI, vous profiterez de nombreux avantages fiscaux, notamment si vous faites cela après détention depuis au moins huit ans. Effectivement, cette vente sera considérée comme étant une cession immobilière et sera donc susceptible d’être imposée à une taxe forfaitaire qui s’échelonnera entre 19 et 24%. Cette imposition est plus avantageuse qu’une imposition classique des plus-values mobilières.

Investir en SCPI présente de nombreux avantages et permet une diversification bénéfique dans le portefeuille d’investissement. Les investisseurs peuvent profiter d’avantages fiscaux non négligeables qui réduisent sensiblement leur taux effectif d’imposition.

Comment choisir la meilleure SCPI pour son profil d’investisseur ?

Maintenant que vous savez pourquoi il est intéressant d’investir en SCPI, la question se pose de savoir comment choisir la meilleure SCPI pour son profil d’investisseur. Effectivement, toutes les SCPI ne sont pas créées égales et il existe plusieurs critères à prendre en compte avant de faire votre choix.

Le premier critère à considérer est le type de SCPI. Il existe différents types de SCPI : celles investissant dans l’immobilier résidentiel, commercial ou encore celles travaillant dans le domaine de la santé ou des maisons de retraite. Le type qu’il faut choisir dépendra donc principalement des préférences et stratégies d’investissement.

Le deuxième critère important à prendre en compte est la taille. Les plus grandes sociétés ont tendance à être plus stables et moins risquées que les petites. De même, une société qui a une longue expérience aura généralement des performances plus constantes qu’une entreprise qui vient juste d’apparaître sur le marché.

Il faut aussi tenir compte du taux de rendement. Ce dernier peut varier fortement selon les différentes SCPI disponibles sur le marché. Certaines peuvent offrir un rendement supérieur au marché immobilier tandis que d’autres peuvent avoir un taux inférieur.

Un autre point crucial à vérifier est celui lié aux frais liés aux parts sociales. Comme tout placement financier, une certaine somme doit être déboursée pour pouvoir entrer dans la communauté des investisseurs propriétaires. Ces frais incluent souvent divers éléments comme les commissions de souscription ou les frais d’entrée.

Il faut aussi considérer la gestion. La société doit être en mesure de gérer les différents biens qu’elle possède et fournir des informations fiables et régulières à ses clients. Vous pouvez vous informer sur cet aspect grâce aux rapports annuels que chaque SCPI publie.

Il est également important de diversifier son portefeuille SCPI pour mieux répartir le risque. L’investissement en SCPI présente encore un potentiel attractif malgré un contexte économique incertain.