Back
Image Alt

Est-ce vraiment intéressant d’investir dans l’immobilier locatif ancien ?

Vous êtes à la recherche d’un investissement durable et de qualité ? Vous pouvez vous tourner vers l’investissement immobilier. Mais si le neuf ne vous intéresse pas, vous avez le choix de vous orienter vers un investissement immobilier plutôt ancien, et ainsi générer des revenus complémentaires. Découvrez alors pourquoi investir dans l’ancien et quels peuvent être les risques à estimer lorsque vous vous lancez dans l’investissement immobilier locatif ancien.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif ancien ?

Pour commencer, vous devez connaître les qualités que vous pouvez trouver dans un marché d’opportunités, comme celui de l’immobilier ancien. Lorsque les revenus d’un propriétaire sont avantageux, il peut choisir de commencer un dispositif comme l’investissement dans l’immobilier locatif ancien.

Lire également : Quels travaux entrent dans le déficit foncier ?

En prenant en compte un dispositif comme le taux de loyer, la loi Pinel et d’autres obligations, il est possible d’investir dans un patrimoine de qualité pour profiter d’une belle rentabilité. L’investissement immobilier locatif ancien présente des qualités, et voici quelques exemples dont vous allez pouvoir profiter lors de votre investissement.

Il s’agit d’un projet qui garantit des revenus fiscaux supplémentaires, avec une déduction sur votre impôt. Profitez d’un placement de qualité et d’une défiscalisation efficace grâce à ce dispositif.

A lire également : Comment bien choisir votre chasseur d’appartement ?

Une localisation du bien dans les grandes villes

Vous devez savoir que la plupart des centres-villes sont le cœur historique de la ville, avec d’anciens immeubles et des bâtisses datant de parfois plusieurs siècles. Si vous optez pour un investissement immobilier locatif dans de l’ancien, vous allez pouvoir profiter d’un logement dans le centre-ville, idéal pour une location destinée aux étudiants ou jeunes actifs, qui optent pour les transports en commun.

Un prix d’achat moins élevé

Lorsque vous recherchez un logement pour votre investissement locatif ancien, vous allez pouvoir vous rendre compte de la valeur financière que vous pouvez trouver. En effet, les prix de l’immobilier ancien sont nettement moins élevés que les prix de logements neufs. Vous trouverez des avantages dans la valeur financière du prix d’achat de votre logement, dont vous allez pouvoir bénéficier de fortes remises financières. Ainsi, vous augmenterez vos revenus supplémentaires.

Des charges diminuées

Une résidence neuve a souvent plus de services proposés qu’une résidence ancienne. Par exemple, la plupart des résidences anciennes ne possèdent pas d’ascenseur, car la place pour en construire un n’existe pas. Alors les charges concernant ce service ne sont pas mises en place, et le locataire va payer des charges moins élevées.

Avantages financiers pour des rénovations

Pour connaître les avantages de termes de rénovation, vous allez pouvoir bénéficier d’aides financières de l’État qui pourront aider les propriétaires à rénover un logement correctement. Une bonne rénovation rassure les locataires, et la location peut sereinement se faire.

Connaissances de la qualité de la résidence

Investir dans l’immobilier locatif ancien présente des avantages sur l’historique du logement, du quartier et des environs. Si le locataire connaît le secteur depuis de longues années, il pourra se projeter dans le logement. À l’inverse, il sera difficile de trouver un résident pour un appartement dans un secteur neuf, avec des environs qui se construisent progressivement. La vie de quartier peut changer du tout au tout, sans promettre un certain confort.

Quels peuvent être les risques de l’immobilier locatif ancien ?

Cependant, l’immobilier locatif ancien peut poser quelques problèmes. Par exemple, l’ancien peut se détériorer avec le temps, et dans ce cas, vous allez devoir entreprendre des travaux de rénovation. Même s’ils peuvent être gérés dans le cadre d’une rénovation énergétique, ce n’est pas le cas de tous les travaux, qui peuvent être faits au détriment du propriétaire. 

Il en est de même pour la présence d’un parking, qui est pour la plupart des cas, inexistant. Le locataire va devoir trouver une solution pour faciliter ses déplacements, et se rendre, par exemple, dans les établissements scolaires, souvent situés en périphéries des villes. Il est important de trouver un dispositif pour contrer ce manque de service.