Back
Image Alt

Comment calculer le volume d’un logement ?

Le déménagement est une activité qui survient au moins une fois dans la vie d’un individu. Très complexe, parfois, elle peut créer un stress important. Ce stress est souvent relatif à la tenue des démarches et aussi du budget. Afin de réduire considérablement les problèmes relatifs au déménagement, il est important de connaître le volume de son logement. Grâce à ce dernier, le déménageur peut se réjouir, car il aurait déjà réglé la moitié de sa tâche.

Quelle technique pour calculer le volume d’un logement ?

Pour calculer le volume d’un logement, il existe plusieurs méthodes ainsi que plusieurs procéder. Ici, je vais vous faciliter la tâche à travers la méthode la plus simple et la plus facile. Elle consiste à prendre la taille de votre appartement actuel et de diviser cette dernière par cinq. Grâce à ce calcul, vous aurez une première idée du volume minimum dont vous aurez besoin pour louer un camion dans l’optique de réaliser un déménagement.

A voir aussi : Choisir le carton idéal pour un déménagement en toute sécurité

Par ailleurs, il est important de notifier que ce calcul permet d’obtenir un volume à titre indicatif. En effet, le volume de vos meubles et objets à déplacer peut largement dépasser ce chiffre. Ce dernier dépend beaucoup plus de l’agencement de votre appartement. Pour un chiffre plus précis, il est possible d’employer plusieurs autres méthodes. Par exemple, vous devez calculer le volume de vos meubles.

Comment déterminer en m3 de ses meubles ?

Dans l’optique d’obtenir une estimation plus fine de volumes de ses meubles en m3, il est recommandé de lister l’ensemble de vos meubles et de vous référer à leur équivalence en volume. Dans le jargon professionnel des déménageurs, on parle de cubage. N’oubliez pas ! Pour le canapé, vous devez respectivement 2 m3, 3 m3, et 4 m3 pour un canapé de 2 places, 3 places et un canapé d’angle. Lorsqu’il s’agit d’une table accompagnée de 4 chaises, compter 2 m3.

Lire également : Les pièges à éviter pour réussir votre déménagement

Pour un bureau, une commode, un congélateur, vous devez prévoir pour chacun d’eux 1,5 m3 dans le cubage de votre déménagement. Quant à un four, un lave-linge, un fauteuil, un meuble TV, vous devez prévoir pour chacun d’eux 0,5 m3. Si vous avez un piano, selon sa forme et sa taille, prévoyez entre 2 et 4,5 m3. À la fin de ce calcul, comparez le volume obtenu à celui issue de l’utilisation de la première méthode. Dans tous les cas, prenez la peine de prévoir une marge de 10 à 15 % de volume en plus.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour le calcul du volume d’un logement ?

Pour réussir à calculer le volume d’un logement, pensez à bien prendre en compte plusieurs éléments clés. Vous devez mesurer la hauteur sous plafond de votre domicile pour déterminer la surface totale habitable. Il faut aussi tenir compte des cloisons éventuelles qui peuvent réduire l’espace disponible dans certains cas.

Il faut veiller à bien considérer toutes les pièces du logement. Chacune a ses propres caractéristiques et peut nécessiter une approche différente en termes de calcul de volume. Par exemple, si votre habitation possède un grenier ou une mezzanine, n’oubliez pas que leur capacité doit aussi être prise en compte.

Les fenêtres et les portes sont aussi des points importants lorsqu’on calcule le volume d’un logement car ils jouent un rôle important dans l’aération des espaces intérieurs mais aussi dans leur isolation thermique et acoustique.

Il ne faut pas non plus oublier la présence éventuelle de murs épais ou inclinés qui peuvent rendre certains espaces difficiles à mesurer précisément avec une simple règle ou un outil standard.

Selon vos besoins spécifiques (rangement supplémentaire, par exemple), vous pouvez opter pour le recours à des solutions ingénieuses comme l’utilisation d’étagères modulables ou encore de rangements sur mesure pour optimiser au mieux votre espace disponible tout en prenant soin du design global de votre intérieur.

Donc, calculer le volume total d’un domicile nécessite qu’on prenne en considération tous ces aspects afin d’avoir une estimation juste et précise. Cela permettra aux déménageurs de réaliser un devis à la hauteur de vos attentes sans vous exposer à des mauvaises surprises.

Comment interpréter les résultats obtenus pour optimiser l’aménagement de son intérieur ?

Maintenant que vous avez le volume total de votre logement ainsi que celui de vos meubles, il est temps d’interpréter les résultats obtenus. Cela vous permettra d’optimiser l’aménagement de votre intérieur en fonction des espaces disponibles.

Premièrement, comparez le volume total de vos meubles avec le volume total de votre logement pour déterminer si vos meubles sont adaptés à la taille et à la configuration du lieu. Si vos meubles prennent trop d’espace, envisagez alors de les remplacer par des modèles plus petits ou plus pratiques.

Analysez la disposition des pièces dans votre logement et évaluez comment optimiser leur utilisation. Par exemple, placez un canapé-lit dans une chambre pour créer un espace multifonctionnel qui peut être utilisé pour dormir ou se détendre pendant la journée.

Utilisez l’espace disponible au maximum en choisissant des solutions gain de place telles que les étagères murales ou encore les rangements sous l’escalier.

N’hésitez pas à faire appel aux services d’un professionnel afin qu’il puisse vous aider à mettre en œuvre ces idées et adapter au mieux votre intérieur à vos besoins spécifiques tout en profitant pleinement du confort qu’il procure.