Back
Image Alt

Comment acheter une maison quand on a pas d’argent ?

L’achat d’une nouvelle maison requiert le plus souvent un apport financier considérable. Vous voulez acheter une nouvelle maison pour de nombreuses raisons, mais vous n’avez pas le moindre sous ? Il convient de noter qu’il est tout à fait possible d’en acquérir sans débourser de l’argent. Comment ? Focus, on vous dit tout dans la suite !

Contracter un prêt Action logement

Le crédit « Action logement » autrefois appelé « 1% logement » qui vous permet d’obtenir une somme supplémentaire. Il est octroyé suivant deux conditions à savoir.

A découvrir également : L'achat d'une maison à Nantes : un investissement sûr pour l'avenir

  • La consommation d’énergie dans le nouveau logement doit dépasser celle de la classe énergie D. C’est-à-dire que le coût estimé se retrouve entre 751 et 1 150 € par an.
  • A découvrir également : Comment fonctionne un Prêt-relais Crédit Mutuel ?

  • La durée de remboursement ne doit pas excéder les 20 années.

Selon votre future zone de résidence, le prêt Action logement s’élève à un montant de 7000 à 25 000 €. En outre, notez que vous devez verser votre apport dans les trois prochains mois depuis l’achat de la nouvelle maison.

Opter pour un prêt à taux zéro

Le crédit à taux zéro est un crédit sans taux d’intérêt. Il s’agit d’une aide conventionnée de l’État qui vous permet de vous rapprocher d’une banque. Cette dernière vous octroie un financement pour l’acquisition de votre nouvelle maison ou habitation. Il convient de noter que le montant du crédit n’est pas aussi élevé que cela puisse paraître. Alors, si vous avez un grand projet en vue, il serait peut-être souhaitable de contracter un prêt immobilier en supplément.

Par exemple, il peut constituer un apport personnel pour le prêt Action logement ou le prêt immobilier. Prenons un cas illustratif. Pour une maison ou un appartement qui coûte 200 000 €, vous pourriez obtenir 40 000 €.

Comme dans tous les contrats de crédits, l’octroi est sujet à quelques conditions d’éligibilité. Entre autres, vos revenus de l’année N-2 doivent être inférieurs au plafond fixé. Aussi, la nouvelle maison doit constituer votre résidence principale pendant la période du crédit.

En outre, vous ne devriez pas avoir acquis une maison au cours des deux années qui précèdent le prêt. Notez qu’il existe des exceptions à cette règle. La zone dans laquelle se trouve le nouveau logement est un facteur important dans la détermination du montant octroyé.

Avoir recours au Plan Épargne Logement ou au Compte Épargne Logement

Le Plan Épargne Logement (PEL) et le Compte Épargne Logement (CEL) sont des livrets bancaires. Ils vous donnent la possibilité d’obtenir un crédit immobilier à un taux d’intérêt très réduit. Ce dernier représente généralement un taux avantageux qui vous permet de bénéficier d’un apport suffisant pour l’acquisition de votre maison.

De fait, en optant pour ces livrets d’épargne, vous mettez de côté un capital important. Cela pourrait vous être d’une grande aide pour contracter un crédit immobilier pour le financement de votre projet immobilier.

Faire appel à un prêt familial ou amical

Si vous ne pouvez pas obtenir un prêt immobilier auprès d’une banque, il peut être judicieux de solliciter l’aide de votre famille ou de vos amis proches. Effectivement, ils peuvent vous offrir la possibilité d’obtenir une avance financière pour l’achat d’une maison.

Pensez à bien considérer les termes et conditions associés à cette option. Pensez à bien choisir la famille.

Sachez que même si cela peut paraître attrayant au premier abord, emprunter auprès de personnes connues doit rester une véritable réflexion sur le plan émotionnel et financier. Vous devez tenir compte des relations personnelles et veiller à ce qu’elles ne soient pas affectées si quelque chose tourne mal dans votre projet immobilier.

Pensez à formaliser cet accord par écrit pour éviter toute confusion future concernant le montant du prêt ou ses conditions de remboursement.

Participer à un programme d’accession à la propriété (PAP)

Une autre option pour acheter une maison sans argent est de participer à un programme d’accession à la propriété (PAP). Ces programmes sont conçus pour aider les personnes ayant des revenus modestes ou moyens et qui souhaitent devenir propriétaires. Le gouvernement français a mis en place plusieurs dispositifs pour soutenir l’achat immobilier, tels que le prêt à taux zéro (PTZ), le prêt action logement, le Prêt Social Location-Accession (PSLA) ou encore la Loi Pinel qui permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction fiscale.

Les conditions liées à ces dispositifs varient selon chaque programme. Par exemple, certains exigent que vous soyez primo-accédant, c’est-à-dire que vous n’avez jamais été propriétaire auparavant. D’autres peuvent requérir un certain niveau de revenu et avoir des restrictions géographiques sur les zones où vous pouvez acheter votre maison.

Il faut commencer un processus d’application. Vous devrez aussi être prêt à fournir une documentation précise ainsi qu’à remplir toutes les formalités administratives nécessaires pour accéder au PAP choisi.

Gardez en tête que les places dans ces programmes peuvent être limitées et très convoitées, donc il faut bien préparer son dossier en amont afin d’être sélectionné(e).

Investir dans une SCPI immobilière

Investir dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est aussi une option à considérer pour acheter une maison sans argent. Les SCPI sont des sociétés d’investissement immobilier qui achètent et gèrent des biens immobiliers, tels que des appartements ou des bureaux, en France ou à l’étranger.

L’un des principaux avantages de ce type d’investissement est qu’il vous permet d’avoir un accès indirect au marché immobilier sans avoir besoin de fournir un apport initial important. Vous pouvez acheter simplement quelques parts dans la société avec le montant que vous possédez déjà. Les revenus locatifs générés par les biens immobiliers acquis par la SCPI seront redistribués aux actionnaires sous forme de dividendes.

Il y a certains risques associés à cette stratégie car elle dépend du rendement locatif ainsi que de la revalorisation potentielle du patrimoine immobilier détenu par la SCPI. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs donc il faut faire attention lorsqu’on investit dans une SCPI.

Il faut aussi tenir compte du fait que certains frais peuvent être prélevés sur les dividendes distribués aux actionnaires, comme ceux liés à l’acquisition/cession de parts et à la gestion locative, ce qui peut réduire votre bénéfice net.

Si vous envisagez d’acheter une maison mais n’en avez pas les moyens financiers actuellement disponibles, ces différentes options méritent d’être considérées. Toutefois, il faut bien réfléchir à chaque option et consulter un professionnel pour vous assurer que vous prenez les meilleures décisions possibles en fonction de votre situation particulière.

Trouver des biens immobiliers à prix cassés lors de ventes aux enchères publiques

Une autre manière d’acheter une maison sans argent est de chercher des biens immobiliers vendus lors de ventes aux enchères publiques. Les propriétaires peuvent parfois être contraints de vendre leur bien immobilier pour rembourser leurs dettes, et ces ventes aux enchères sont souvent le moyen privilégié pour les procédures judiciaires.

C’est un marché très concurrentiel où la plupart des acheteurs ont déjà un financement en place, mais cela peut valoir la peine d’y jeter un coup d’œil si vous êtes prêt à prendre le risque que rien ne se passe comme prévu. Il faut aussi savoir que certains biens mis en vente via les enchères publiques nécessitent parfois des travaux importants.

Il existe deux types de ventes aux enchères : les ventes judiciaires qui ont lieu suite à une saisie (vente forcée) ou une liquidation judiciaire et les ventes volontaires organisées directement par le vendeur dans l’espoir de trouver un acheteur rapidement.

Pensez à bien vous informer sur toutes les modalités liées à ce type d’enchère auprès du tribunal compétent afin d’éviter toute mauvaise surprise (absence ou trop peu de visite possible, frais supplémentaires…). Vous pouvez aussi faire appel à un avocat spécialisé dans ce domaine pour qu’il vous accompagne dans votre démarche.

Si vous êtes prêt à prendre des risques et avez assez de temps disponible pour mener cette recherche minutieusement, acheter une maison via une vente aux enchères peut être intéressant. Pensez à bien prendre toutes les précautions nécessaires et à être bien informé pour éviter tout piège financier.

Acheter une maison sans argent peut être possible avec un peu de réflexion et beaucoup de patience. Que ce soit en optant pour un programme d’accession à la propriété, en investissant dans une SCPI ou en cherchant des biens immobiliers lors de ventes aux enchères publiques, vous avez plusieurs options qui peuvent aider à réaliser votre rêve d’accéder à la propriété foncière.